La Maison des Grands-Parents de Villeray

 
  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Mémoire collective

Le bulletin Mémoire collective est une publication trimestrielle qui a pour but d'informer et de divertir les membres et l'entourage de la Maison des Grands-Parents de Villeray.

Normalement publié en format papier et distribué gratuitement par la poste régulière, le bulletin est également disponible dans internet en version abrégée. Vous pouvez vous procurer la version papier du bulletin Mémoire collective, en communiquant avec nous par téléphone ou par courriel. Nous sommes également en constante recherche de textes à publier; alors si vous êtes intéressés, remplissez le formulaire « À vos plumes ».

Printemps 2013

En cette fin d’année de festivités pour notre 20e anniversaire, c’est avec beaucoup de plaisir que nous vous présentons le nouveau format et la nouvelle image de notre bulletin Mémoire collective. Nous avons voulu lui donner plus de prestance et de visibilité, avec pour objectif de rejoindre davantage de personnes et ainsi leur offrir l’occasion de lire d’intéressants articles inspirés de notre mission et de nos activités intergénérationnelles. Un plus grand format qui laisse plus d’espace pour présenter des textes bien aérés et agrémentés de photos. La parution se fera au début de chaque saison, donc quatre numéros par année.

Les membres du comité bulletin se sont investis avec beaucoup de motivation et de rigueur à la transformation du Mémoire collective. Chacune et chacun ont apporté idées et commentaires afin de réaliser un bulletin qui sera agréable à lire, stimulant pour toutes les générations et à l’image de la Maison, c’est-à-dire vivant, accessible et inspirant. Bonne lecture !

— Clémence Racine
Directrice générale



Invitation à nous proposer des textes

Vous pouvez nous soumettre vos textes qui rejoignent notre mission : l'intergénérationnel et ce qui en découle. Le comité du bulletin, composé de trois bénévoles aînés, de la secrétaire et de la directrice générale, vous informera si votre texte est retenu. Nous attendons donc vos écrits.

La date de tombée pour nous soumettre vos textes est le 17 mai 2013.

 

Conseil d'administration et comité des responsables

Dans ce nouveau bulletin nous avons ajouté une rubrique qui nous permettra de mieux informer nos bénévoles, nos membres, nos participants et nos partenaires sur l’équipe de la MGPV. Dans ce présent numéro nous vous présentons les membres du conseil d’administration et ceux du comité des responsables. Aussi le texte suivant vous informe d’une réalisation du conseil d’administration, la mise à jour de nos règlements généraux.

Le conseil d'administration
Annie Carbonneau administratrice
Monique Jefford administratrice
Julie Lefebvre administratrice
Jocelyne Mailloux administratrice
Danielle Paquin vice-présidente
Marité Perron trésorière
Frédéric Shapiro secrétaire
Philippe Trolliet président


Nos règlements généraux revisités

Les 20 ans de la MGPV ont été l’occasion de nombreuses activités. L’une d’elle s’est déroulée tout au long de l’année. Il s’agit de la révision complète de nos règlements généraux dont la dernière version datait de 2006.

Un comité de travail, formé en décembre 2011 par le conseil d’administration, a mené à bien ce projet avec le soutien des membres du conseil d’administration et de la directrice générale ainsi que d’une ressource externe, Johanne Rheault, organisatrice commu-nautaire au CSSS du Cœur-de-l’Île, qui a animé notre assemblée générale annuelle ces deux dernières années.

Les règlements généraux sont la base du fonctionnement de notre organisme. Ils statuent sur les dispositions générales, les membres, la tenue et le fonctionnement des assemblées des membres, la composition et le rôle du conseil d’administration et, finalement, toutes les autres dispositions.

Nous tenons à vous rassurer : il n’y aura pas de changements majeurs à la MGPV. Cette révision a permis de mettre à jour certains articles devenus désuets, d’en préciser d’autres pour en faciliter leur compréhension et leur application.

La loi affirme que les modifications aux règlements généraux sont approuvés par le conseil d’administration et entrent en vigueur dès leur adoption. Ensuite, ils sont ratifiés par l’assemblée générale. Vous les recevrez en même temps que la convocation à l’assemblée générale dite extraordinaire qui portera uniquement sur les règlements généraux et qui se tiendra fort probablement au mois de mai prochain. Les membres du C. A. pourront alors répondre à toutes vos questions sur le sujet avant de vous inviter à vous prononcer sur l’adoption des modifi-cations proposées aux règlements généraux.

— Marité Perron
Membre du conseil d’administration

Le comité des responsables

Ce comité a pour objectif de réunir mensuellement les responsables des différentes activités de la Maison. Cette démarche favorise l’échange d’information entre les responsables. Les sujets abordés par ce comité sont, entre autres, la recherche de solutions sur les situations problématiques au quotidien, la présentation de nouveaux projets, l’encadrement des bénévoles, la participation et la collaboration dans des actions du quartier.

Les membres du comité :
Yves Bernard Activités ados
Fleurette Carrière Friperie
Nicole Cyr Mémoire collective
Véronique Dorison Activités enfants
Gervaise Gingras Arts anciens
Monique Jefford Soutien famille
Gaétane Maya Mémoire collective
Danielle Paquin Activités ados
Jacqueline Sigouin Activités cuisine
France Simard Aide aux devoirs
Philippe Trolliet Bibliothèque

Devenir membre de la Maison des Grands-Parents de Villeray

Devenir membre est une façon de reconnaître l’importance de l’implication sociale des aînés à travers nos activités intergénérationnelles qui répondent à divers besoins dans la communauté.

Comme membre vous recevez le bulletin Mémoire collective, les invitations aux activités ainsi que le droit de vote à l’assemblée générale.

Si vous êtes intéressé à devenir membre, veuillez remplir la fiche d’inscription à l’endos de ce  bulletin. Le montant annuel d’adhésion est de 5 $. Merci de votre appui.

— Philippe Trolliet
Président du conseil d’administration

Fête de Noël de l'équipe de la Maison

Trois anges sont venus ce soir m'apporter de bien belles choses

Vous me direz que le printemps est maintenant à nos portes et que Noël est bien loin derrière nous. Je ne voudrais quand même pas passer sous silence ce moment privilégié qu’est le souper de Noël de La Maison des Grands-Parents de Villeray, moment tout indiqué pour remercier les bénévoles qui se sont impliqués tout au long de l’année dans les diverses activités de la Maison.

Fidèle à ses valeurs communautaires, la Maison avait choisi un restaurant établi dans le quartier depuis plusieurs années.  C’est donc au restaurant La Goélette qu’une cinquantaine de bénévoles enjoués se sont rejoints le 12 décembre dernier pour partager un délicieux repas.

Parmi ces bénévoles, onze étaient des nouveaux venus en 2012 à la MGPV et se joignaient à nous pour la première fois. Quelle belle occasion pour se rencontrer, partager et fêter ensemble !

 

Les anciens savaient eux que viendrait le moment tant attendu du tirage de cadeaux. Et, encore une fois cette année, grâce à la généreuse contribution de partenaires du quartier — et, bien sûr, de la fée des cadeaux qui les a sollicités — chaque bénévole a reçu une surprise que le sort lui avait attribuée. Par la suite, les échanges de cadeaux furent encouragés afin que chaque personne puisse repartir avec un cadeau qui lui convenait. Quelle belle soirée animée !

En mon nom personnel et au nom de la MGPV, je tiens à remercier chaleureusement pas moins de trente-six donateurs, dont six nouveaux, qui m’ont reçue avec le sourire et beaucoup de bienveillance. Deux bénévoles de la Maison, de façon anonyme, nous ont offert un cadeau. Quelle bonne idée ! Un grand merci à eux également.

Je vous invite à consulter le tableau des cartes professionnelles de nos donateurs affiché dans le salon de la Maison. Vous pourrez aussi encourager nos donateurs en achetant chez eux plutôt qu’ailleurs. Ce sera une autre façon de les remercier.

— Marité Perron, la fée des cadeaux

Merci à nos donateurs

Les restaurants :
Crêperie du Marché
Da Lillo
Frite Alors !
Ginger
Jonas
L’Enchanteur Café-Bistro 
La Goélette
Tapeo
L’Atelier d’Oanh, bijoux
Les ateliers ©, cours de dessin
Marie-Hélène Bastien, massothérapeute
Boa, bijoux et accessoires
Chez Miss Tinguette, manucure
Chocobel
Clinique Santé Bien-Être
CuiZin, articles de cuisine
L’Effiloché, laine et tissus
Épices de Cru

Esthétique Edit
Fleuriste Beau-Geste
Fromagerie Hamel
Havre-aux-Glaces
Isabelle Lehoux, bijoux
Jean-Coutu, Cong Minh Duong
Jelly, accessoires féminins
Le Sans limite Coiffure
Maillagogo, vêtements et accessoires
Marché des saveurs du Québec
Marie Pedneault, réflexologue
Pâtisserie Mercier
Pâtisserie Villeray
Pharmacie Brunet,
S. Bakhache & S. Chouinard
Première Moisson, boulangerie
Quincaillerie Villeray
Slak, vêtements féminins
Soham Yoga

Place aux nouvelles

La halte-garderie et la sécurité des enfants

La halte-garderie offerte aux mamans qui participent à nos activités est confiée à des grands-mamans bénévoles soucieuses du bien-être des enfants; surveillance et vigilance sont de mise. La sécurité étant au cœur de ses préoccupations, la Maison a offert à tous les bénévoles une formation de trois heures le 12 décembre dernier. Un formateur de Bébé-secours nous a alors appris à reconnaître une situation d’urgence et comment donner les premiers soins en attendant les secours. Il nous a enseigné les bonnes techniques à adopter face aux petits accidents des enfants, comme le geste à poser si un enfant s’étouffe après avoir avalé un objet. Nous avons pratiqué sur des mannequins grandeur nature, conçus spécialement pour ce genre d’exercices : la respiration artificielle, le bouche-à-bouche, le massage cardiaque, les compressions thoraciques, les gestes qui sauvent.

Cette formation a connu un grand succès ;   c’est rassurant de savoir quoi faire dans une situation d’urgence. Le formateur a bien expliqué et pris le temps de répondre à nos questions. Les périodes de pratique étaient nécessaires à cette formation.

— Véronique Dorison

Une fête de Noël pour les enfants

Cette année, la fête de Noël des enfants qui fréquentent l’aide aux devoirs fut un peu différente des Noëls précédents. Le goûter était une bûche glacée et des jeux avaient remplacé le traditionnel bingo. Juliette en avait trouvé plusieurs sur internet.

Et, chose étonnante, le lundi, jour des plus petits, ceux-ci eurent moins de difficultés à trouver les réponses que les plus grands le lendemain  !

Ce fut aussi un peu différent pour les cadeaux : ceux gagnés aux jeux, un peu moins nombreux et aussi moins bonbon, mais plus utiles. Dans la majorité des cas, les bénévoles achetèrent le cadeau offert à chacun des élèves, la Maison leur offrant un budget raisonnable pour ce faire. Et ce furent deux fêtes charmantes.

— Philippe Trolliet

Un vrai travail d'équipe

Fidèle à ses collaborations, mais surtout sensible aux besoins de son quartier et convaincue que chaque petit geste est important dans ce projet collectif, cette année encore la Maison s’est impliquée dans le Magasin-Partage de Noël de Villeray. Des bénévoles ont cuisiné plus d’une soixantaine de repas pour les bénévoles qui ont travaillé au montage du magasin les 13 et 14 décembre. Grâce à la générosité de plusieurs personnes, nous avons aussi remis au Magasin-Partage des boîtes de denrées qui avaient été apportées à la Maison. Par ailleurs, une soixantaine de cadeaux provenant de la friperie ont été joliment emballés et offerts aux adultes participant au Magasin-Partage de Noël.

— Clémence Racine

L'heure du conte dans les garderies

Il y a quelques mois, La Maison des Grands-Parents de Villeray a proposé, aux garderies familiales du quartier, les services de bénévoles aînés qui iraient lire des contes aux enfants. L’offre a été bien accueillie et plusieurs bénévoles se sont engagés dans cette activité.

En janvier dernier, une formation intitulée De petites oreilles pour de petites histoires, animée par Chantal Rhéaume, formatrice au Centre québécois de ressources à la petite enfance, a été offerte à huit bénévoles qui y ont participé avec enthousiasme. L’atelier a ajouté, à leur intérêt dans cette activité, des éléments importants pour améliorer la narration de contes à des enfants d’âge préscolaire.

La rencontre était dynamique, ponctuée d’échanges, entre autres, sur l’expérience personnelle de chacun.  Selon l’animatrice, pour capter l’attention d’un jeune auditoire, le conteur doit transmettre ce qu’il aime, donc une histoire qui lui plaît et qui le touche. Elle suggère notamment d’expliquer aux petits les mots les plus difficiles, en tenant compte de l’âge de l’auditoire. Elle souligne également qu’il est important de leur apprendre le nom de l’auteur et celui de l’illustrateur.

Chacun est donc reparti avec la certitude que la prochaine « heure du conte » serait une expérience encore plus enrichissante pour tous.

— Nicole Cyr

Du travail profitable dans un climat amical...

En janvier dernier, des représentants des maisons des grands-parents (Laval, Trois-Rivières, Sherbrooke, Joliette, Sainte-Foy et Villeray) se sont rassemblés pour une journée de travail. C’est dans un climat d’amitié et de belle collaboration que nous avons pu travailler ensemble et faire avancer des dossiers pertinents et utiles pour notre avenir respectif et commun. Il est évident que la philosophie d’entraide et de respect qui caractérise nos maisons s’est manifestée aussi entre nous. Une journée très profitable et fort agréable…

— Danielle Paquin

--- pour le développement
des maisons des grands-parents du Québec

Depuis le printemps 2012, les représentants des maisons des grands-parents participent à l’élaboration d’un modèle : qu’est-ce qu’une maison des grands-parents ? Deux chercheuses de l’Institut sur le vieillissement et la participation sociale des aînés, mandatées par le Secrétariat aux aînés, travaillent à ce projet.

Au début de janvier 2013, celles-ci ont transmis aux représentants des maisons une table des matières afin de veiller à ce que les divers points qui composent le modèle respectent la mission, le mode de fonctionnement, l’expérience des MGP ainsi que les spécificités de chaque maison. Par la suite, les représentants se sont rencontrés pour partager leurs commentaires, et s’entendre sur les grandes lignes du contenu de ce modèle qui sera présenté au Secrétariat aux aînés à la fin mars 2013.

Outre le travail très rigoureux de notre participation à l’élaboration du modèle, ces rencontres ont pour objectif, entre autres, d’unir nos ressources afin de s’assurer que notre mission soit bien représentée à travers les divers programmes de financement des gouvernements. Ces rencontres des maisons sont également des moments importants de partage d’expertises et d’expériences.

Le nouveau financement provenant du Secrétariat aux aînés, que les maisons ont reçu en avril 2012, sera renouvelé pour 2013-2014. Ce financement et l’élabo-ration du modèle sont des étapes décisives pour l’avenir des maisons des grands-parents au Québec.

— Clémence Racine

Carnaval d'hiver de Villeray

Pour la deuxième fois, le samedi 23 février, sur le parvis de l’église Sainte-Cécile, se tenait le carnaval d’hiver organisé par le Comité mixte De Castelnau. Il neigeait. Trois abris de toile, sous l’un, merguez dans un petit pain ou boulettes de viande à l’italienne, et chocolat ou cidre chaud. Trois foyers où brûlaient de jolis feux.

La Maison des Grands-Parents offrait l’heure du conte aux petits et L’Enchanteur Café-Bistro, l’arrière-salle. Une bonne dizaine d’enfants s’y retrouvèrent et se firent lire toutes sortes d’histoires pour, oh ! presque une heure ! C’est un petit livre, et puis Le plus malin, le loup, et le petit Chaperon rouge — une des fillettes savait si bien l’histoire qu’elle disait à voix basse chacune des répliques avant même que le lecteur n’ouvrît la bouche ! Un moment de bonheur ! Et des mômes qui ne voulaient plus partir. Encore !

— Philippe Trolliet

Activités intergénérationnelles dans nos écoles

Une discussion anodine peut tout simplement nous amener à réaliser de beaux projets ! Un bénévole me fait part que son petit-fils, élève au primaire, lui a demandé d’aller parler à sa classe du métro de Montréal. Le bénévole a tout de suite accepté. La discussion a continué et il a ajouté : « Ce serait bien d’aller dans les écoles du quartier partager nos expériences, comme on l’a déjà fait par le passé ». Hum, intéressant ! Et hop ! tout se met en marche, on en parle avec Clémence ; elle propose d’envoyer une lettre de promotion aux écoles. Quelques semaines plus tard, une lettre incluant une liste de sujets et d’activités à offrir était envoyée à toutes les écoles primaires de Villeray.

Depuis janvier, nous avons reçu trois demandes. L’école Saint-Gabriel-Lalemant désirait accueillir en mars des bénévoles pour parler de l’école d’avant, dans le cadre de leur projet Sur les traces de... Cinq bénévoles se sont rendus là-bas un jeudi. L’école Saint-Barthélémy avait un projet en classe sur l’alimentation ; Lise y est allée le 18 février et a parlé à deux classes de 2e année des aliments avant les produits importés. Et, finalement, l’école Saint-Grégoire-le-Grand désirait recevoir un bénévole afin de parler des transports en commun à une classe d’accueil de 8 à 11 ans (voir texte ci-dessous). Nous avons aussi reçu deux demandes d’écoles de Parc-Extension, Saint-Barthélémy-Vimont et Barclay. Voilà un peu où notre discussion anodine nous a conduit quatre mois plus tard. C’est une histoire à suivre…

— Juliette Bellenger

Rencontre thématique à l'école Saint-Grégoire-le-Grand

Le mardi 19 février, une classe d'accueil me recevait comme bénévole aîné de la MGPV pour parler de transport public au Québec, depuis 1950 jusqu'à aujourd'hui. Par un heureux hasard, j’ai travaillé comme architecte au bureau du métro de Montréal pendant 25 ans. Ces jeunes de toutes origines (Amérique latine, Afrique du Nord, Haïti et même Kazakhstan) se sont montrés curieux, expressifs, cordiaux, et ont échangé sur ce thème et sur les différences entre le Québec et leur pays natal, avec force dessins et explications volubiles. Ainsi, ces jeunes nouveaux arrivants purent approfondir leurs connaissances du Québec et de notre langue.

— Yves Bernard

L'accompagnement bienveillant des aînés

Depuis le début de 2013 nous accueillons les vendredis un petit groupe d’élèves (7-9 ans) de l’école Charles-Bruneau. Pour ces jeunes qui vivent des difficultés de comportements, c’est une belle occasion de renforcer certaines habiletés par l’accompagnement bienveillant des aînés. Ci-dessous voici une des activités réalisées.

— Clémence Racine

Le lundi 4 février, un groupe de neuf élèves  est venu avec leurs monitrices vivre deux activités, l’une pour une expérience culinaire et l’autre pour la pratique du tricot. Véronique Dorison et moi avons accompagné les filles et les garçons qui avaient choisi le tricot. C’est à l’étage, dans la salle où les arts anciens sont enseignés, que chacun a pris place.

Nous leur avons montré comment tenir leurs aiguilles à tricoter. C’était assez drôle de voir comment chacun s’appliquait à ne pas les échapper. Ils ont pratiqué la maille à l’endroit, le point mousse. À l’occasion, l’un ou l’autre échappait une maille ou demandait une explication. Après quelques instants, nous entendions des oh !, des ah ! de satisfaction, car le tricot prenait forme. Avec un petit peu d’imagination et vers la fin de l’exercice, chacun a donné un nom à son travail : un porte-clefs, un bracelet, un bandeau ou un collier.

Vers midi, ce fut le dîner et tout en mangeant nous avons jasé dans une ambiance très animée, festive et amicale. Au départ, nous nous sommes dit au revoir. Leur présence a été pour nous un réel plaisir.

— Andrée Ménard

Bienvenue aux stagiaires du cégep Marie-Victorin

Pour La Maison des Grands-Parents de Villeray, l’accueil de stagiaires est toujours intéressant et enrichissant. Ces étudiants apportent un vent de fraîcheur et de nouveauté. Leur implication, leurs réflexions, leurs idées et commentaires nous proposent souvent de nouvelles façons de voir nos actions et notre mode de fonctionnement.

Comme par les années passées, nous avons accueilli, le 21 février dernier, une stagiaire du cégep Marie-Victorin. Elle a débuté son stage en technique de travail social. Nous souhaitons donc chaleureusement la bienvenue à Romina Belen Nievas qui sera avec nous les jeudis, jusqu’au début de mai.

Le jeudi 21 mars, Isabelle Tardif, a aussi débuté son stage dans la même discipline. Elles pourront se familiariser avec l’action communautaire, et plus particulièrement avec l’intergénéra-tionnel et l’implication bénévole en réponse à divers besoins de la communauté.

La MGPV est un milieu de stage très enrichissant pour de jeunes étudiants, sur le plan des apprentissages, tant au niveau professionnel que personnel et social.

— Clémence Racine

Saviez-vous...

qu’un service entièrement gratuit de prêt de documents à domicile est offert aux usagers montréalais qui habitent dans l’un ou l’autre des arrondissements participants de Montréal ?

Ce service nommé  Biblio-courrier s’adresse aux individus âgés de 65 ans et plus, aux personnes malades ou à mobilité réduite. Dans sa collection de documents, Biblio-courrier possède, entre autres, des livres en gros caractères et des livres parlants pour répondre à la demande de personnes ayant des problèmes de vision.

Les documents sont prêtés pour une période d’un mois, avec possibilité de renouvellement par téléphone, sauf si le document est réservé par un autre abonné. Les documents sont livrés dans un sac, à domicile, par Postes Canada et les usagers retournent ceux-ci dans le même sac, avec une étiquette de retour adressée et payée contenue dans l’envoi.

Vous découvrirez un service personnalisé par téléphone, du personnel à l’écoute de vos goûts littéraires, prêt à vous conseiller des titres, des nouveautés et des listes thématiques selon vos besoins.

Les inscriptions se font par téléphone au 514 872 2901.

Pour plus d’information : www.ville.montreal.qc.ca/biblio à droite, cliquez sur Biblio-courrier

Information transmise par Marité Perron

Poème

Paix dans l’amour
Par l’amour il y a la paix.
Dans l’amour on partage avec les yeux.
Dans l’amour on partage avec la parole.                              
Dans l’amour on partage les sourires.
Dans l’amour il y a l’honnêteté.
Dans l’amour il y a la paix…

— Carmelina E. Prioriello

À noter à votre agenda
Vente moitié prix à la friperie
Le premier mercredi de chaque mois de 10 h à 17 h, la Maison tient sa vente mensuelle moitié prix, sur tous les vêtements, articles de maison et livres.
À noter qu’ il n’y aura pas de vente moitié prix en juillet et août.
Brunch intergénérationnel
Le prochain brunch aura lieu le dimanche 19 mai sous le thème « Le rôle des grands-parents selon les cultures » dans le cadre de la Semaine québécoise de la famille.
11 h à 12 h : Brunch
12 h à 13 h : Animation
Veuillez confirmer votre présence avant le jeudi 16 mai.
Bienvenue à tous !
Vente d’artisanat
Vous pouvez acheter des articles uniques à prix régulier confectionnés par des bénévoles, du lundi au vendredi de 10 h à 16 h. Une occasion de vous procurer des cadeaux pour divers événements.
Chant intergénérationnel
Cette activité, qui se veut l’occasion de réunir adultes de tous âges, adolescents et enfants pour le plaisir de chanter, répond à divers besoins : rapprocher les générations et créer des liens d’amitié, briser l’isolement, offrir des moments de détente et de plaisir tout en permettant aux participants de développer leur talent musical.
Activité gratuite :
les mardis de 14 h 45 à 16 h 45
Arrivée des enfants (8 ans+) à 15 h 45
Pour information et inscription : 514 383 9108