La Maison des Grands-Parents de Villeray

 
  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Mémoire collective

Le bulletin Mémoire collective est une publication trimestrielle qui a pour but d'informer et de divertir les membres et l'entourage de la Maison des Grands-Parents de Villeray.

Normalement publié en format papier et distribué gratuitement par la poste régulière, le bulletin est également disponible dans internet en version abrégée. Vous pouvez vous procurer la version papier du bulletin Mémoire collective, en communiquant avec nous par téléphone ou par courriel. Nous sommes également en constante recherche de textes à publier; alors si vous êtes intéressés, remplissez le formulaire « À vos plumes ».

Mars - avril 2011

Le billet
Semaine de l’action bénévole du 10 au 16 avril « Des gens et des gestes »
Une semaine par année pour souligner l’action bénévole est bien peu quand on pense à tout ce qui se réalise pour le mieux-être de notre communauté grâce à l’implication bénévole. Selon les statistiques du Secrétariat à l’action communautaire autonome et aux initiatives sociales, au Québec c’est plus de 2 millions de bénévoles et plus de 385 millions d’heures d’implication dans diverses sphères d’activités. Il est intéressant aussi de mentionner que l’implication bénévole, sans pour autant remplacer des emplois dans des services essentiels, représente l’équivalent de 200 364 emplois à temps plein.

L’implication bénévole est complémentaire aux services sociaux et de la santé. C’est beaucoup plus qu’une façon d’offrir des services à la population ; c’est une façon de répondre à divers besoins dans un esprit d’entraide et d’appartenance à une communauté, à sa communauté. Pouvons-nous imaginer une société sans bénévolat ?... Tant pour les bénévoles que pour la communauté en général, l’implication bénévole est et sera toujours aussi une façon de vivre ensemble avec pour objectif commun l’amélioration
des conditions de vie de l’ensemble de la population, plus particulièrement des plus démunis, et d’apporter aussi une aide au quotidien à ceux et celles qui en ont besoin.

À La Maison des Grands-Parents de Villeray, ce sont plus de
85 bénévoles qui s’impliquent à chaque année de façon régulière. Pour certaines personnes, c’est deux à trois heures par semaine. Pour plusieurs, c’est une à deux journées par semaine et pour d’autres on ne compte plus les heures. Mais l’important c’est tout le travail d’équipe et l’entraide qui se développent entre les bénévoles et avec les participants.

Je profite donc de cette occasion pour remercier tous les bénévoles de leur précieux travail et de leur fidèle engagement auprès de la communauté. 

— Clémence Racine

Image de plumes et encrier
À vos plumes !
Afin d’enrichir notre bulletin, nous vous invitons à nous proposer des textes, notamment sous les rubriques suivantes :

Un brin de poésie
La poésie adoucit les cœurs et procure un mieux-être. Si vous désirez apporter votre contribution, nous vous invitons à nous proposer vos poésies ou celles d’auteurs connus.
Place aux bénévoles
Cette nouvelle rubrique s’adresse aux bénévoles qui désirent écrire un texte témoignant des actions et des relations intergénérationnelles au cœur de La Maison des Grands-Parents de Villeray. L’invitation est lancée à tous les bénévoles.
Le coin du souvenir
Vous aimeriez partager un souvenir de votre enfance ou de votre jeunesse ? Écrivez-nous un texte correspondant à une page du bulletin. Les plus jeunes générations ont plaisir à découvrir l’histoire des aînés.
Place aux jeunes générations
Cette rubrique a pour objectif de permettre aux jeunes générations de s’exprimer sur différents sujets soit de façon autonome ou à travers des projets scolaires ou communautaires. Les aînés désirent connaître des jeunes leurs valeurs, leurs opinions et leurs intérêts.
Témoignage
Il est toujours intéressant et enrichissant de lire des témoignages soit de membres, de participants ou de collaborateurs qui nous expriment leur appréciation d’une activité ou d’une action, qui les a particulièrement touchés ici à La Maison des Grands-Parents de Villeray.

Nous attendons vos textes avec grand intérêt, alors n'hésitez pas à remplir le formulaire « À vos plumes! ». La date de tombée pour nous soumettre vos textes est le jeudi 21 avril 2011.

Les nouvelles MGPV
Motivation-Jeunesse 16-18 : Une belle rencontre
Pourquoi une rencontre s'avère-t-elle plus réussie, plus authentique, plus amicale qu'une autre ? Quelles affinités peuvent unir trois groupes aussi disparates que ceux qui firent connaissance ce
23 février dernier au Centre La Traversée, lieu d’hébergement sur Crémazie ? Cette rencontre fut un évènement chaleureux qui engendra une belle complicité entre nos trois groupes : d'abord celui de nos hôtes, personnes aînées du centre qui nous recevaient chez elles, puis celui des jeunes de Motivation-Jeunesse, enfin le groupe des bénévoles de La Maison des Grands-Parents qui participent avec ces jeunes aux activités intergénérationnelles. De petites équipes composées d'un jeune, d'un aîné et d'un bénévole furent formées et les participants apprirent à se connaître grâce à un questionnaire préparé dans ce but. Puis chaque jeune présenta  « son aîné », ce qui donna lieu à bien des confidences, des rires, des applaudissements. Enfin un repas pris en commun permit de développer des amitiés naissantes que plusieurs voudront poursuivre. Il n'y a aucune raison de douter que ce soit possible.

— Yves Bernard

Un beau moment de rêve
La Maison avait proposé diverses activités à l’école Hélène-Boullé, dont celle du conte. Donc le jeudi 24 février, 21 enfants de la maternelle se sont présentés, accompagnés de deux éducatrices. Ensemble nous avons vécu un moment de rêve, celui de L’arbre sans fin de Claude Ponti. Ce fut un moment magique autant par la qualité du texte que par la participation des enfants dont l’intérêt s’est maintenu jusqu’à la dernière image. Quant à moi, ce fut un réel bonheur de goûter à ce plaisir d’échanger mes émotions avec les leurs et de voir la lumière dans leurs yeux. Pour reprendre l’expression d’un petit garçon : nous avons vécu un « rêve d’amour » ! Et je rêve au prochain...

 — Rolande Spénard

Bibliothèque
Vous l’aurez peut-être remarqué, les murs de la bibliothèque sont repeints à neuf et l’éclairage a été changé ; la pièce, ainsi, est beaucoup plus lumineuse. Et donc, après quelques semaines de fermeture, tout doucement la bibliothèque a rouvert ses portes. Mais les livres ne sont pas encore tous rangés. Et il est devenu nécessaire d’élaguer. Ce qui se fait tout doucement, car cela prend du temps. Il est donc possible à nouveau d’emprunter, même si trouver un titre particulier est plutôt difficile.

Et, tant pour l’élagage que pour le choix de nouveaux titres, j’aimerais beaucoup connaître ce que vous auriez envie de trouver sur les rayons ! Car ces choix ne sont pas toujours faciles. J’essaie de me fier aux livres qui sortent, qui circulent, mais ce n’est pas toujours évident. Je sais que les romans policiers sont appréciés, ainsi que, dans une mesure moindre, les biographies. Mais, pour le reste, me le faire savoir serait le mieux ; et je vous invite soit à me le dire en personne, soit à me laisser de petits mots dans le registre des emprunts, ce dont d’avance je vous remercie.

— Philippe Trolliet

Reportage télé – Aide aux devoirs
Le chroniqueur Frédéric Charpentier, pour l’émission Le show du matin à Canal V, est venu faire un petit reportage sur l’aide aux devoirs à La Maison des Grands-Parents. M. Charpentier et son caméraman ont circulé parmi les bénévoles et les enfants lors de la collation.  Puis, ils ont jeté un coup d’œil, micro et lentille à l’affût, dans les salles individuelles où chaque enfant travaillait avec son ou sa bénévole attitré(e). Le reportage diffusé une semaine plus tard soulignait, de façon très positive, les bénéfices qu’enfant et bénévole obtiennent de leur complicité et de leur travail d’équipe.

Nous devons souligner l’apport de Monique Jefford et Andrée Ménard qui ont décrit leur engagement comme bénévole à l’aide aux devoirs avec toute l’énergie et la générosité qu’on leur connaît.

— Nicole Cyr

Un pas de plus vers l'accès pour tous
Pour bien des gens, il faut du courage pour s’aventurer jusqu’au Centre d’accès communautaire Internet (CACI) puisque, bien souvent, l’informatique est synonyme d’inconnu. Parfois il suffit qu’une personne prenne le temps de vous montrer comment fonctionnent les outils pour que vous puissiez réaliser à quel point vous apprenez vite. L’avantage qu’offre le CACI de la Maison est celui-ci : les formations se font sur une base individuelle. Ainsi, vous apprenez à votre rythme. L’apprentissage est donc beaucoup plus efficace puisque les notions enseignées sont davantage axées sur vos besoins personnels. Que ce soit pour communiquer par courriel avec vos petits-enfants ou pour faire une recherche d’emploi efficace, les stagiaires en animation sont là pour vous soutenir à chacune des étapes de l’apprentissage. La formation peut durer plusieurs semaines ou seulement quelques heures.

Certains participants reviennent au CACI pour apprivoiser l’ordinateur par eux-mêmes. S’ils ont des questions, l’animateur est juste à côté et peut donner un coup de main. Ensemble, le participant et l’animateur tentent de trouver des solutions à leurs problèmes. Deux têtes valent toujours mieux qu’une. Ainsi, chacun apprend l’un de l’autre et chaque journée se voit enrichie grâce à un partage collectif, ce qui correspond bien à la mission de l’organisme.

Vous trouverez d’ailleurs ci-dessous deux témoignages, celui de Vanessa et le mien, qui expriment l’appréciation de notre expérience de travail au CACI de la Maison :

Étant néophyte dans le milieu communautaire, je n’avais aucune idée à quoi ressemblerait mon futur environnement de travail. Dès les premiers instants, je fus agréablement surprise ! Je dois avouer que je ne pensais pas que La Maison des Grands-Parents serait aussi dynamique ! On y côtoie des personnes d’horizons différents, mais qui se retrouvent au même endroit pour échanger des idées, des savoir-faire, des souvenirs de toute sorte. C’est magnifique de voir les ponts qui se bâtissent si facilement entre les diverses générations et cultures. Grâce à mon expérience de formatrice en informatique, j’ai eu la chance d’établir une relation particulière avec chacun de mes participants. Ils m’ont appris beaucoup de choses et je leur en serai toujours reconnaissante. Ceci s’applique également à la merveilleuse équipe de la Maison ! Continuez à dégager cette superbe énergie, ça fait tellement du bien !

— Vanessa Poulin-Gladu

J’avais déjà le plaisir de donner un peu de mon temps ici en tant que bénévole. À la recherche d’un emploi, j’ai eu un coup de chance : on m’offrait le poste de stagiaire à l’animation du CACI. L’expérience de travail se voulant un tremplin vers une carrière en animation ou dans le communautaire, je peux aujourd’hui affirmer que le programme subventionné pour lequel je travaille m’a convaincue. Ce sont les participants aux formations individuelles, offertes au CACI, qui m’ont fait découvrir toute la richesse humaine existant au sein d’un organisme comme la Maison. J’ai adoré mon expérience de travail et j’espère de tout coeur avoir la chance de revenir l’automne prochain.

— Isabelle Renaud

Malgré le fait qu’à la fin mars, comme stagiaires nous terminons notre stage, sachez que le CACI continuera de vous ouvrir ses portes. La Maison est d’ailleurs à la recherche de bénévoles qui voudraient bien donner un coup de main pour poursuivre l’accompagnement aux participants.
Les parents cuisinent… et les aînés bercent les tout-petits
Après une courte période d’arrêt, les ateliers de cuisine collective pour les mamans et papas d’enfants d’âge préscolaire ont repris en février. Avec le service de halte-garderie pour les tout-petits, les parents peuvent cuisiner en toute tranquillité. Cette activité répond à divers besoins pour les parents : faciliter la préparation de repas variés et nutritifs, faire des économies, échanger avec d’autres parents et profiter d’un petit répit.

— Clémence Racine

Place aux bénévoles
Pour souligner la Semaine de l’action bénévole (du 10 au 16 avril), nous vous présentons cette déclaration qui est le fruit d’un forum sur L’engagement bénévole qui s’est tenu les 3 et 4 décembre 2007.

Le bénévolat, une déclaration d’amour

Le bénévolat, c’est...
♥ Un acte gratuit et volontaire
♥ Un don de soi
♥ Un engagement personnel, libre et consenti
♥ Un geste d’entraide et de solidarité humaine et sociale

Les conditions de l’engagement bénévole sont...
♥ Le respect mutuel, libre et sans contrainte
♥ Le plaisir et la joie

Les groupes communautaires se doivent...
♥ De respecter la vie privée des bénévoles et leurs limites
♥ De reconnaître l’apport des bénévoles dans l’accomplissement de la mission

Les pièges à éviter sont...
♥ De dépasser ses limites personnelles
♥ D’abuser du temps, des sentiments et des personnes qui donnent de leurs temps
♥ Que les services rendus par les bénévoles deviennent des services essentiels et remplacent des emplois salariés
♥ D’oublier les valeurs de la mission de l’organisme

Le bénévolat est une occasion...
♥ De partager ses connaissances et ses expériences
♥ De remettre à la société un peu de ce qu’on a reçu
♥ De faire du bien autour de soi
♥ De développer un sentiment d’appartenance à un groupe, à une communauté, à une société et à un milieu

— Texte présenté par Marité Perron

Place aux jeunes générations
Lecture en cadeau
Voici la suite des dessins qu’ont faits les enfants venant à l’aide aux devoirs pour remercier les généreux donateurs de livres neufs.

— Philippe Trolliet

hussein noureddine - mars avril 2011.jpg - 26.41 Kb
Merci d'avoir acheté ce cadeau que j'ai aimé, car je ne fête pas Noël habituellement. Merci !!!
Hussein Noureddine

walid majdi - mars avril 2011.jpg - 14.87 Kb
Merci pour votre cadeau, je l'aimais beaucoup et je vous remercie beaucoup.
Walid Majdi

lecture-en-cadeau-hassan-hajji mars-avril-2011.jpg - 106.42 Kb
Merci ! pour le beau livre !
Hassan Hajji
lecture-en-cadeau-sara-benkhaldoun mars-avril 2011.jpg - 105.04 Kb
Merci beaucoup Madame.
Sara Benkhaldoun

À l'occasion de la nouvelle année 2011, je vous souhaite la santé, bonheur, et je vous remercie pour le livre que j'ai recu de vous à La Maison des Grands-Parents. Merci.
Meriem Sahnouni
Témoignage
Un endroit chaleureux
J’habite dans le quartier Villeray depuis plusieurs années et j’ai adopté La Maison des Grands-Parents de Villeray… Le contact avec cette ressource me fut transmis de bouche à oreille. Dès mes premiers pas, j’ai ressenti une ambiance chaleureuse et ouverte ; le sourire est de mise ! On se croit dans une grande famille, où tout le monde a sa place, si minime soit-elle.

Tout d’abord j’ai privilégié la friperie. Dorénavant, je m’y habille de la tête aux pieds à des prix tellement raisonnables ; le choix est vaste et les bénévoles dévouées. La friperie, sans la vanter, est vraiment pour moi haut de gamme ! Satisfaction assurée (dans mon cas) ! Par la suite, je suis devenue familière avec tout ce beau monde et leurs ressources grandioses appropriées à tous selon nos besoins. Pour moi, tout le monde y trouve son compte… les liens intergénérationnels sont leur force et leur succès.

Pour bien des gens, moi la première, la technologie nous dépasse. Au Centre d’accès communautaire Internet, avec l’aide des bénévoles, j’ai finalement compris que cela pouvait devenir un jeu d’enfant d’utiliser un ordinateur. Alors je me modernise, je combats ma peur et, de plus, j’améliore ma qualité de vie ! Tout cela avec l’énergie positive qui se dégage ici. Alors, coup de cœur et je lève mon chapeau pour cet endroit qui, pour ma part, répond aux besoins de tous et chacun.

Vive les relations intergénérationnelles ! Étant régulièrement dans cette ambiance amicale, j’ai observé la multitude de services offerts : chorale, aide aux devoirs, support pour les familles et tellement plus encore. Je vous souhaite d’être toujours émerveillé à chaque visite. J’espère qu’à votre tour vous découvrirez les multiples possibilités qui vous conviendront.

Au plaisir de grandir tous ensemble !!!

— Chantal Lecompte

Le coin du souvenir
Mélina
Lorsque j’étais petite, nous restions en haut de chez ma grand-maman, sur la rue Casgrain, près de Gounod. J’aimais descendre la rejoindre et la regarder natter ses « guenilles » pour en faire des tapis. Je lui disais : « grand-maman, raconte-moi quand Thérèse est tombée dans le plat d’eau froide de rinçage ». Et l’histoire commençait toujours identique, toujours fascinante pour moi. Grand-maman n’avLe coin du souvenir - Danielle Paquinait pas eu la chance de s’instruire, mais elle était une conteuse-née. Une de ses activités préférées était de rénover son environnement en le peignant : elle couvrait les murs, les meubles, les calorifères de peinture neuve comme si elle réinventait sa vie. Elle était toujours contente de « peinturer » et fière du résultat. Elle était pieuse : elle vénérait saint Antoine de Padoue, le frère André et sa bonne sainte Anne. Sourde à 40 ans, suite à une chute dans une trappe de cave, elle a conservé son amour de la vie, des gens et de ses bouquets, surtout ses saint-joseph. Elle a été un modèle et une inspiration pour moi. Merci Mélina !

— Danielle Paquin

À noter à votre agenda
Brunch intergénérationnel
Le prochain brunch aura lieu le dimanche 10 avril sous le thème « Chantons ensemble le printemps ».
11 h à 12 h : Brunch
12 h à 13 h : Animation
Veuillez confirmer votre présence avant le jeudi 7 avril. Bienvenue à tous !
Bazar
Mercredi le 4 mai et jeudi le 5 mai, de 10 h à 17 h, La Maison des Grands-Parents de Villeray tiendra son bazar printanier où vêtements, articles de maison et d'artisanat, livres et friandises seront vendus pour l'autofinancement de la Maison.

Vous pourrez également en profiter pour mieux nous connaître comme « lieu d'implication des aînés ».

Un temps pour l’art
Journées culturelles pour les 50 ans et plus
Spectacles à l’Auditorium Le Prevost, 7355, av. Christophe-Colomb.

Jeudi 7 avril – 13 h 30
Gratien Gélinas, un géant aux pieds d'argile, documentaire réalisé par Pascal Gélinas

Jeudi 21 avril – 13 h 30
Radiotango, musique et danse tango

D’autres activités auront lieu jusqu’à la fin avril. Voir dépliant « Un temps pour l’art » disponible à La Maison des Grands-Parents de Villeray.